citelivresreventDe Walter MOERS
disponible aux éditions Du Panama 

" Ici commence l'histoire. Elle raconte comment je suis entré en possession du Litre sanglant, comment j'ai atteint l'Orm. Cette histoire n'est pas destinée aux lecteurs au cuir tendre et aux nerfs fragiles - à qui je recommande d'emblée de reposer cet ouvrage. (...) Oui, je parle d'un pays où la lecture peut rendre fou. Où les livres risquent de blesser, d'empoisonner, et même de tuer. Seul celui qui est prêt à accepter le risque de me lire, à mettre sa vie en jeu pour avoir sa part de mon histoire, doit me suivre jusqu'au prochain paragraphe. (...). Mais ne perdons pas plus de temps et entamons notre périple. Car il s'agit bien d'un voyage qui nous mènera à Bouquinbourg, la Cité des litres qui rêvent.". Le récit fantastique, onirique et horrifique d'Hildegunst Taillemythes, jeune dragon et poète qui bravera tous les dangers des catacombes de Bouquinbourg, hantées par le Roi des ombres, pour retrouver l'auteur du manuscrit " parfait ".

Voici la 4è de couverture de "La Cité des livres qui rêvent" intrigante, elle attire et retient l’attention du bon lecteur persévérant. Je dis "bon" et "persévérant" car la taille de la bête (je parle du livre !!) pourrait en rebuter quelques uns. Mais le lecteur courageux qui passera outre ce premier obstacle, prendra le livre, le retournera pour lire le "résumé", puis l’empochera… Celui-là ne regrettera pas de s’être attaqué au livre de Walter Moers. Une fois qu'on est rentré dans ce bouquin, on ne peut en sortir ! Il est vif, plein d'imaginaire et d'humour.
J’espère que nous aurons bientôt l’occasion de lire d’autres œuvres de cet auteur qui m’a l’air fort sympathique !