Le panthéon Bouddhique est l'ancien hôtel particulier d'Alfred Heidelbach. Intégralement restauré depuis 1991, l'hôtel abrite désormais les collections d'art du Japon d'Emile Guimet (1836-1918) qu'il avait rapporté de son voyage avec le peintre Félix Régamey, en 1876. Les Galeries du Panthéon bouddhique présentent un ensemble iconographique exceptionnel de la religion en Chine et au Japon du IVème au XIXème siècle.

Environ 250 oeuvres japonaises réunies par Emile Guimet révèlent le champ de la piété bouddhique: croyances populaires et écoles doctrinales. Peintures et sculptures des grands et moindres vénérés, portraits de maîtres spirituels, mandala, sont exposés.

Au premier étage, 33 chefs-d'oeuvre de la Chine bouddhique proviennent du fonds chinois du musée ou de l'ancien fond oriental du Louvre. Une majorité de ces pièces, d'une rare qualité esthétique, est datée de l'époque des Six Dynasties (Vème-VIème siècles).

Sur les deux niveaux, au premier étage et au rez-de-chaussée, s'étendent les collections acquises par Emile Guimet. Les sculptures plus notables illustrent l'art des périodes Kamakura (1192-1333): grand Buddha Amida en bois laqué, et Muromachi-Momoyama (XVème-XVIème siècles) : Buddha et bodhisattva exposés au 1er étage.


Le jardin japonais offre au visiteur un espace privilégié de nature et de retraite paisible, propice à la méditation. Ce jardin est aussi la matérialisation d'un voeu qu'Emile Guimet n'avait pu réaliser de son vivant.

Quelques photos du jardin, prises lors de notre dernière balade avec M. Paul Albert :
PARIS_VISITE5_0004 PARIS_BALLADE5_0005_AUDREY PARIS_VISITE5_0007 PARIS_BALLADE5_0001_AUDREY